Véritable fléau en France, la punaise de lit apprécie de se cacher dans nos matelas pour venir nous piquer la nuit et faire de notre sang son repas. Apprendre à connaître ces insectes nocturnes, c’est savoir comment les combattre et les éliminer de nos lits. Bien que sans conséquence sur notre santé physique, la cimex lectularius, de son petit nom latin, peut vous mener la vie dure. Zoom sur l’évolution de la punaise de lit, les différents stades de développement, de sa naissance jusqu’à sa fin de vie.

Les œufs de la punaise de lit


C’est ici que tout commence : la femelle de la punaise de lit, après la reproduction, dépose les futurs cimex lectularius dans un endroit au calme. Meubles, matelas, fissures dans le mur, tous les lieux sont bons pour créer la pouponnière. Les œufs sont regroupés par grappe et adhèrent à la surface grâce à une texture collante qui les entoure. À ce stade, les oeufs sont insensibles aux traitement chimiques... en revanche un bon coup de vapeur et ils ne se transformerons jamais en punaises de lit.

Un millimètre de long, de couleur blanche, la progéniture ressemble pour le moment à un minuscule grain de riz. Entre une et deux semaines : c’est le temps qu’il faudra aux bébés punaises de lit pour sortir de leurs œufs. Aucune nourriture n’est nécessaire à ce stade, le développement se fait dans l’œuf, immobile. Il n’y a donc pas de piqûres.

L'illustration que nous avons mise correspond à une très grosse infestation. Vous n'en êtes sans doute pas là. Mais comme vous le voyez autour des oeufs il y a des déjections... c'est facile à repérer.

Nymphes, juvéniles ou larves de punaises de lit

Les nymphes, les larves des punaises de lit


La larve sort de son œuf, d’abord pas plus grande que 2 mm. La terminologie de larve n'est pas vraiement utilisée par les scientifiques. Ils parlent plus de juveniles ou de nymphes. Ce n'est pas très important. Elle va traverser cinq mues pour arriver jusqu’au stade adulte et mesurer au final environ 5 mm. Selon les conditions, la température notamment, les petites larves mettront environ un mois pour y parvenir. D’une couleur très claire, vous aurez du mal à les apercevoir, sauf si elles ont mangé : le sang ingéré les rendra rouges.

Pour passer d’une mue à une autre, il lui faudra de l’énergie. C’est bien évidemment de sang humain dont elle va se délecter ! Attirées par votre chaleur, les petites punaises de lit vous infligeront des piqûres. Si l’adulte peut se passer de nourriture pendant une longue période, la nymphe supporte beaucoup moins bien le jeûne et devra faire plusieurs repas. Rappelez vous bien qu'une punaise juvénile (c'est-à-dire qui n'est pas encore adulte) ne peut pas se reproduire !

Les punaises de lit au stade adulte


Entre 4 et 7 mm, la punaise de lit adulte va passer entre 6 et 24 mois à mener sa vie de punaise : piqûres, cachettes et reproduction. Plus visibles que les larves, les adultes peuvent se passer de nourriture plus longtemps. Un jeûne peut durer jusqu’à 18 mois, voire 24 si les conditions de vie sont optimales !

À ce stade, elle laisse plus de traces et sa présence est donc moins difficile à détecter, même si la punaise de lit sort uniquement la nuit. Le sang humain digéré sera rejeté sur les surfaces qu’elle occupe, sous forme de taches noires similaires à de la moisissure.

Même si les déjections de punaises de lit sont plus facile à repérer, nous avons mis dans notre Super-Box un détecteur de déjection. C'est un outil simple qui utilise le même produit que celui manipuler par les policiers sur les scènes de crime. Tous devient phosphorescent !

Dans quelles conditions de vie, les punaises de lit se sentent-elles le mieux pour évoluer ?


La durée de vie de la punaise de lit dépend beaucoup des conditions dans laquelle elle évolue. Ces insectes nocturnes peuvent vivre jusqu’à deux ans quand vous leur offrez de belles prestations en termes de nourriture, chaleur et tranquillité. Quand tout va bien, les punaises de lit évoluent et se multiplient assez rapidement. On vous fait souvent peur en vous disant que vous serez confrontés à plusieurs générations de punaises. Oui et non... si vous traitez le problème dès les premières piqures, les punaises n'auront pas le temps pour atteindre la taille adulte et se reproduire.

Si jamais leurs conditions de vie ne sont pas optimales, les punaises de lit ne désespèrent pas pour autant ! Elles vont se mettre en sorte d’hibernation, en attendant des jours meilleurs. Dans des conditions idéales, la reproduction de la punaise de lit est redoutable : la femelle pond de 2 à 8 œufs par jour ! Oui mais... il faut des conditions idéales, que la punaise soit adulte et qu'elle soit fécondée. Donc oui, il faut s'occuper du problème mais non vous n'êtes pas obligé d'appeler le premier désinsectiseur venu...

À quoi ressemble un repas idéal pour une punaise de lit ?


Le repas de la punaise de lit est uniquement constitué de sang humain. Après avoir été attirée par votre chaleur corporelle et l'évolution de votre rejet de CO², elle vous pique pour pomper votre sang, pendant 10 à 20 minutes et jusqu’à 5 fois son propre poids ! Les piqûres peuvent monter jusqu’à 90 par nuit. En général, vous n'avez que 2 à 5 piqures. La punaise de lit digère ensuite tranquillement, pendant 4 à 6 jours, puis retourne vous piquer la nuit. Le temps entre chaque repas peut aller jusqu’à 15 jours. Si vous ne leur offrez pas de nourriture, les punaises de lit attendent patiemment en jeûnant plusieurs mois. Ca ne sert donc à rien de quitter votre logement !